Le développeur de « Pro Camera » abandonne son app Android à cause des difficultés liées au système d’exploitation


Cela n’est plus nouveau : développer la version Android d’une application peut être plus compliqué que le développement d’une version iOS à cause de la complexité de l’écosystème créé par Google.

Tout d’abord, alors que sur iOS, on développe pour quelques modèles d’iPhone, sur Android, il faut tenir compte d’un nombre incalculable de modèles de différentes marques. De plus, généralement, chaque marque peut modifier le système d’exploitation. Et pour ne rien arranger, l’OS est très fragmenté et de ce fait, il faut cibler plusieurs versions de celui-ci.

Pour Moment, le développeur de l’application « Moment Pro Camera », qui compte plus de 50 000 installations sur le Play Store, trop, c’est trop. Dans un billet de blog publié dimanche, l’entreprise annonce la fin du développement de son application Android.

Un message qui devrait attirer l’attention des responsables de Google

Moment, dont l’app était spécialisée dans la photo, évoque les difficultés pour développer une application qui cible tous les modèles sous Android ainsi que le manque de moyens pour continuer à développer cette version Android.

« En bref, les fabricants de téléphones aiment créer leur propre version d’Android, chacun avec différents niveaux d’accès à certaines fonctionnalités de l’appareil photo. Le résultat a été une liste de compatibilité aléatoire où chaque téléphone a des fonctionnalités différentes dans l’application par modèle de téléphone. Le problème ne fait qu’empirer à chaque fois qu’une nouvelle version d’Android sort, car elle casse les modifications personnalisées que ces fabricants de téléphones ont apportées à leurs téléphones », explique le développeur dans son billet de blog.

L’application Android Moment Camera Pro ne disparaîtra cependant pas du Play Store, et celle-ci pourra toujours être utilisée. Néanmoins, la fin du développement signifie que celle-ci ne devrait plus bénéficier des mêmes améliorations que la version pour iOS.

D’ailleurs, dans le billet, Moment indique également qu’elle va développer plus d’applications pour iOS, « car leur plate-forme est plus robuste et nous permet de travailler sur de nouvelles fonctionnalités intéressantes que les clients demandent. »

Bien entendu, Google a déjà annoncé des initiatives, comme le projet Treble ou le projet Mainline, pour mitiger les problèmes de fragmentation. Mais visiblement, cela ne suffit pas encore.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *