les géants d’internet s’unissent contre les fraudes et la désinformation


Alors que la France entre dans une phase de confinement plus stricte pour freiner la propagation du COVID-19, aux États-Unis, les géants d’internet annoncent un effort commun pour stopper la propagation des fraudes et des contenus de désinformation sur leurs plateformes.

Depuis le début de l’année, les annonces s’enchaînent chez ces acteurs, comme ceux de Google et Facebook, qui, en plus d’essayer d’empêcher la désinformation de se propager, interdisent également les publicités pour des masques médicaux. Mais cette fois-ci, le communiqué commun de quelques plateformes, Facebook, Google, LinkedIn, Microsoft, Reddit, Twitter et YouTube, suggère que ces acteurs vont mettre leurs efforts en commun.

« Nous travaillons en étroite collaboration sur les efforts de réponse de COVID-19 », indique le communiqué conjoint. « Nous aidons des millions de personnes à rester connectés tout en combattant conjointement la fraude et la désinformation sur le virus, en augmentant le contenu faisant autorité sur nos plateformes et en partageant les mises à jour critiques en coordination avec les agences gouvernementales de santé du monde entier. Nous invitons d’autres entreprises à se joindre à nous alors que nous nous efforçons de maintenir nos collectivités en santé et en sécurité. »

Pour le moment, nous ignorons ce que cette collaboration va concrètement impliquer. Mais aujourd’hui, force est de constater que malgré les efforts menés par les acteurs les plus importants du monde de la tech, des contenus de désinformation et des abus sont encore signalés.

Apple annonce de nouvelles mesures sur l’App Store et Amazon fait face à une demande sans précédent

Pendant ce temps, Apple a, de son côté, annonce de nouvelles mesures sur l’App Store, afin de s’assurer que sa boutique n’héberge que des applications fiables sur le COVID-19. La firme de Cupertino interdit toutes les apps liées au COVID-19, sauf celles qui sont proposées par « des organisations gouvernementales, des ONG axées sur la santé, des entreprises profondément accréditées en matière de santé et des établissements médicaux ou éducatifs. »

De son côté, Amazon doit satisfaire une demande sans précédent, puisque les mesures de confinement dopent l’utilisation de son site de e-commerce. Aussi, aux États-Unis, le géant américain va recruter 100 000 employés pour renforcer ses effectifs et gérer cette demande.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *