Instagram dévoile de nouvelles fonctionnalités contre le COVID-19


Après Facebook, Messenger et WhatsApp, le réseau social Instagram annonce, à son tour, une série de fonctionnalités pour lutter contre la propagation du COVID-19. Avec ces fonctionnalités, Instagram veut aider ses utilisateurs à s’informer correctement au sujet de la pandémie, tout en respectant les gestes barrières, ainsi que la distanciation sociale.

  • Lorsqu’une personne recherche « coronavirus » ou « COVID-19 » dans la barre de recherche, Instagram va orienter celle-ci vers les sites des gouvernements ou de l’OMS, où les informations fiables sont disponibles.
  • Instagram annonce également que seul le contenu provenant des organisations de santé officielles sera visible dans les recommandations, sur l’onglet Explore.
  • En ce qui concerne les bons gestes qui évitent la propagation de l’épidémie, Instagram va proposer de nouveaux stickers qui vont encourager ceux-ci.
  • Le sticker pour les dons sera également disponible dans plus de pays, afin que les utilisateurs puissent facilement trouver des ONG à soutenir financièrement.
  • Instagram va aussi placer une Storie permanente intitulée « Chez soi » qui permettra de découvrir les Stories sur lesquelles le sticker « Restons chez nous » est utilisé. Le fait de rendre ces Stories facilement accessibles permet aussi de rapprocher ceux qui pratiquent la distanciation sociale.
  • Enfin, pour les appels vidéo, Instagram propose une nouvelle fonctionnalité appelée « co-watching » qui permet aux utilisateurs de regarder une publication ensemble lors de ces appels.

Les acteurs d’internet se mobilisent pour lutter contre la propagation du COVID-19

À l’instar des autres géants du web, Facebook (dont Instagram fait partie) a déjà annoncé plusieurs mesures, que ce soit pour lutter contre les fausses informations, ou contre les différents types d’abus.

Cette semaine, par exemple, le groupe a également annoncé une initiative sur Messenger, en partenariat avec des développeurs tiers, qui vise à aider les gouvernements à utiliser l’application de messagerie pour informer les utilisateurs.

Quant à WhatsApp, il collabore avec l’OMS pour créer un service au sein de l’application qui permettra aussi d’envoyer des informations fiables aux internautes.

De son côté, Apple, par exemple, n’accepte plus les applications liées au COVID-19 sur l’App Store, sauf celles qui sont proposées par « des organisations gouvernementales, des ONG axées sur la santé, des entreprises profondément accréditées en matière de santé et des établissements médicaux ou éducatifs. »





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *