Ragnarök sur Netflix, on regarde ou on zappe ?


Nouvel avis sur une série au programme si vous êtes en manque de programme à binge-watcher. Pour rappel, ces derniers jours, on vous a proposé la série française Vampires, l’Écuyer du Roi, ou encore Self Made. On continue notre petite sélection avec Ragnarök, une série venue du froid. Attention, il y a bien entendu des SPOILERS en vue. 

Oui, on le sait, cette critique arrive un peu tard. Ragnarök a été dévoilée le 31 janvier 2020. Mais puisque après tout ce n’est pas la fin du monde (jeu de mots volontaire, on précise), on vous propose une petite séance de rattrapage.

Ragnarök, place à la mythologie nordique

Ragnarök, c’est la dernière petite création d’Adam Price, celui qui était aussi aux manettes de Borgen ou Au nom du père. Autant dire, un scénariste dont on regarde souvent avec admiration le travail. Il se lance ici dans une production très particulière puisque cette série en six épisodes touche au domaine du fantastique et plus précisément de la mythologie nordique.

Comme son nom l’indique, la série traite notamment du Ragnarök, considéré dans la mythologie nordique comme la fin du monde, quand disparaissent les dieux, les géants e t presque tous les hommes. Mais ici, ce sont les géants qui l’ont emporté et règnent désormais sur la petite ville d’Edda, en Norvège. Un lieu fortement touché par le changement climatique, dans lequel, on l’apprend au fil des épisodes, les géants jouent un vrai rôle. C’est alors qu’arrive un jeune garçon, pas forcément à l’aise dans ses baskets, mais qui découvre peu à peu qu’il possède des pouvoirs. Dans ce rôle, le jeune David Stakston fait merveille, accompagné il est vrai par un casting plutôt bien servi… à l’exception des méchants, souvent un peu trop caricaturaux.

Visuellement et d’un point de vue du scénario, Ragnarök fait le boulot et réussit globalement à nous surprendre pour une série teen. On appréciera même la petite référence à Greta Thunberg. A regarder, en ces journées où vous ne savez pas forcément toujours quoi faire.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.