Apple confirme accidentellement l’existence des AirTags


Cela fait plusieurs mois que l’on évoque régulièrement le développement de traceurs d’objets par Apple. Et si jusqu’à maintenant, la firme de Cupertino n’a pas encore évoqué officiellement ce nouveau produit, aujourd’hui, celle-ci a accidentellement confirmé son existence.

Comme le rapporte le site TechCrunch, cette fuite provient d’une vidéo YouTube en anglais mise en ligne par Apple pour apprendre à ses utilisateurs comment réinitialiser un iPhone. Vers 1 :43 sur cette vidéo, une partie de ce tutoriel vidéo montre comment désactiver la fonctionnalité de localisation, dans le cadre du processus. Et c’est cette partie du tutoriel qui inclut une référence aux AirTags. « La recherche hors ligne permet de trouver cet appareil et ces AirTags lorsqu’ils ne sont pas connectés au Wi-Fi ou au cellulaire », lit-on sous une option pour désactiver ou activer la localisation hors-ligne. Normalement, les AirTags d’Apple devraient être des localisateurs d’objets, connectés via Buetooth, et leur fonctionnement devrait être similaire à celui des balises de la société Tile.

Néanmoins, par rapport aux localisateurs d’objets tiers, comme ceux de Tile, celui d’Apple pourrait bénéficier d’une meilleure intégration avec la fonctionnalité Find My de l’écosystème de la firme de Cupertino. D’autre part, les AirTags pourraient aussi profiter d’une nouveauté de l’iPhone 11, de l’iPhone 11 Pro et de l’iPhone 11 Pro Max : la puce U1. « La nouvelle puce U1 conçue par Apple utilise la technologie Ultra Wideband pour la conscience spatiale – permettant à l’iPhone 11 de comprendre son emplacement précis par rapport aux autres appareils Apple équipés U1 à proximité », lit-on sur la page de l’iPhone 11 sur le site d’Apple. Certaines rumeurs évoquent aussi la possibilité qu’Apple combine ses traceurs d’objets avec une fonctionnalité en réalité augmentée. Mais pour le moment, on ignore quand Apple pourrait lancer ses traceurs d’objets AirTags.

Apple vs. Tile

En tout cas, cette fuite circule sur la toile alors que récemment, la société Tile, a dénoncé les pratiques qu’elle juge anti-compétitives d’Apple. Comme le rapporte un article de Reuters, devant des membres du Congrès américain, Tile a déclaré que les pratiques anticoncurrentielles d’Apple se sont aggravées, au lieu de s’améliorer.

Face à l’arrivée des AirTags, qui semble inévitable, Tile a formé une alliance avec Google, pour que ses traceurs d’objets puissent profiter d’une meilleure intégration avec le système d’exploitation Android et avec Google Assistant.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *